Home
retour

Cannabis

Substance

Substance

Les produits du cannabis sont fabriqués à partir de la plante de chanvre. Le tetrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD) sont les principaux principes actifs des quelque 400 substances chimiques présentes dans la plante de chanvre.

Aspect

La marijuana (herbe) est constituée des fleurs et des jeunes feuilles de la plante femelle; quant au haschisch (shit), il s’agit de résine séchée sécrétée par la plante.

Modalités de consommation

Les produits du cannabis sont généralement mélangés au tabac et fumés (joints, pipe à eau, chilom, etc.), plus rarement bus (sous forme de thé) ou mangés («space cakes», yogourt).

Dosage

La teneur en THC et en CBD varie très fortement en fonction du produit. Le haschisch contient principalement du THC et du CBD, alors que les variétés indoor contiennent surtout du THC et moins de CBD.

Diluants

Depuis fin 2019, les cas de cannabis dénaturé avec des cannabinoïdes de synthèse à l’insu des consommateurs ont augmenté. Aussi bien des fleurs de cannabis que le haschisch peuvent être concernés.

Effets

Effets

Détend, stimule l’appétit, intensifie les sentiments, euphorise et peut produire des sentiments de joie et de sérénité. La perception du temps change (le plus souvent celui-ci ralentit).

À hautes doses, les variétés avec peu de CBD peuvent avoir un effet légèrement hallucinogène qui peut affecter temporairement la concentration et l’attention.

Début des effets

Fumé en quelques minutes, mangé après 0.5 à 2 heures seulement.

Durée des effets

1 à 2 heures fumé et 8 à 14 heures (!) mangé.

Risques

Risques

Accélération du rythme cardiaque et du pouls, yeux rouges, bouche sèche, sentiment exagéré de faim. Vertiges, nausées et vomissements peuvent se produire, surtout lors des premières consommations.

A hautes doses, les variétés qui contiennent peu de CBD peuvent provoquer des problèmes de circulation pouvant aller jusqu’au collapsus et intensifier les sentiments de manière désagréable, pouvant produire, dans les pires des cas, paranoïa et accès dépressifs.

La consommation volontaire ou par ignorance de produits du cannabis dénaturés avec des cannabinoïdes de synthèse est associée à un risque important de surdose et d’effets indésirables qui peuvent parfois – surtout en combinaison avec d’autres substances – entraîner la mort. Les effets secondaires rapportés sont nombreux. Tremblements, vomissements, perte de mémoire, perte de conscience, confusion et tachycardie ne sont souvent rapportés (liste non exhaustive).

Risques à long terme

Si tu consommes souvent et régulièrement, il y a un danger de dépendance (surtout psychique avec de légers symptômes physiques). En cas de sevrage soudain: sueurs, frissons chauds/froids, absence d’appétit, difficultés à s’endormir et irritabilité peuvent apparaître.

En cas de consommation chronique, il y a un risque d’engendrer une perte de la réalité, des préjudices au niveau de la mémoire à court terme et de la capacité de motivation.

Chez les consommateurs chroniques, le fait de fumer fragilise également les voies respiratoires (entre autres bronchites, inflammations des voies respiratoires et des poumons). Comme en règle générale la fumée du cannabis est inhalée plus profondément et conservée plus longtemps dans les poumons, les joints sont plus nocifs que les cigarettes.

Safer Use

  • Le THC affecte temporairement tes capacités d’attention et de concentration. Fume uniquement pendant tes loisirs et quand tu te sens bien.
  • Lorsqu’on le boit ou on le mange, l’action du THC est plus forte et moins prévisible que lorsqu’on le fume. Le risque de surdosage est grand. Il faut donc s’approcher prudemment de la dose optimale et ne pas en reprendre tout de suite car le début des effets est plus lent!
  • Quand tu fumes, fais attention à la qualité du filtre (charbon actif) ou utilises un vaporisateur.
  • Comme les produits du cannabis sont généralement mélangés avec du tabac, en cas de consommation quotidienne, on constate souvent une dépendance au tabac.
  • Plus tu es jeune quand tu commences à fumer et plus le danger d’engendrer des problèmes psychiques est important.
  • Renonce à la consommation, lorsque tu n’es pas bien. Des psychoses latentes peuvent se développer.
  • En cas de schizophrénie, le cannabis peut aggraver le cours de la maladie ou conduire à des rechutes.
  • En cas de maladies des voies respiratoires et de troubles ou de maladies cardiaques préexistantes, il faut renoncer à consommer du cannabis.
  • Prenez d’abord seulement deux ou trois bouffées et attendez ensuite 10 à 15 minutes. Si des effets inhabituels se produisent : stop ! Il peut s’agir de cannabis frelaté.
  • La consommation simultanée de cannabis additionné de cannabinoïdes de synthèse et d’autres substances est fortement déconseillée.

News & Infos

01.10.2020
Drug Checking: À partir de la mi-octobre, nous serons à votre disposition à Bienne
La fondation CONTACT lance une nouvelle offre de Drug Checking dans la...
20.05.2020
Gratuit et confidentiel : notre nouvelle consultation en ligne avec SafeZone
L'équipe de CONTACT Nightlife te propose désormais une consultation en ligne simple,...
08.05.2020
En conformité avec les mesures : le dib est à nouveau ouvert !
dib a été contraint de fermer temporairement ses portes fin mars en...